isolation des murs intérieurs laine de verre
isolation intérieure des murs en mousse de polyéthylène

isolation des murs intérieurs

isoler vos murs intérieurs avec isolteam

L'isolation des murs intérieurs est la solution indiquée lorsqu'il n'est pas possible d'isoler la façade par l'extérieur. Si une construction neuve peut toujours être isolée par l'extérieur, ce n'est pas toujours le cas des rénovations. Nous optons alors pour la post-isolation des murs extérieurs par l'intérieur ‒ au moyen de panneaux isolants ou d'isolation par insufflation ‒, en particulier en l'absence de creux.

Si vous associez l'isolation murale à une contre-cloison acoustique, vous améliorerez en outre le confort acoustique en plus d'optimiser les performances thermiques.

pourquoi isoler les murs intérieurs de votre maison ?

  • Garantir un confort thermique optimal
  • Éviter les déperditions de chaleur par la façade
  • Combiner isolation thermique et acoustique

Les façades constituant une surface de contact importante avec l'air extérieur, une grande quantité de chaleur peut s'échapper de votre habitation (ou y entrer l'été) par ces dernières. Isoler les façades extérieures – dans le cas présent, par l'intérieur – est donc la clé d'un confort thermique optimal et d'une facture énergétique réduite.

L'isolation des murs intérieurs est la solution adoptée lorsqu'il n'est techniquement pas possible d'isoler la façade ou les murs creux : par exemple en l'absence de mur creux, dans le cas où la couche supplémentaire d'isolation en façade compromettrait l'alignement ou encore si vous devez garder la façade existante intacte. Quoi qu'il en soit, doter les murs intérieurs d'une isolation fine est une solution principalement réservée aux rénovations, bien qu'elle soit également possible dans les nouvelles constructions.

isolation des murs intérieurs laine de verre
isolation des murs intérieurs pur pir

Une contre-cloison et l'isolation murale nous ont permis d'améliorer sensiblement le confort thermique et acoustique.

pourquoi isoler les murs intérieurs de votre appartement ou de votre bureau ?

  • Garantir un confort thermique optimal
  • Éviter les déperditions de chaleur par la façade
  • Combiner isolation thermique et acoustique

Les façades constituent une surface de contact importante avec l'air extérieur. C'est encore plus le cas pour les grands bâtiments, tels que les usines et les immeubles de bureaux et d'appartements, que pour les maisons. L'isolation des façades extérieures – dans le cas présent, par l'intérieur – est donc indispensable afin d'éviter que la chaleur ne s'échappe (ou n'entre, en été) par ces dernières. Vous profiterez ainsi d'un confort thermique optimal tout en réduisant votre facture d'énergie.

L'isolation des murs intérieurs des projets de grande envergure est la solution adoptée lorsqu'il n'est pas possible, d'un point de vue technique ou pratique, d'isoler la façade ou les murs creux : par exemple en l'absence de mur creux, dans le cas où la couche supplémentaire d'isolation en façade compromettrait l'alignement ou encore si vous devez garder la façade existante intacte. Quoi qu'il en soit, l'isolation des murs intérieurs est une solution principalement réservée aux rénovations.

isolation des murs intérieurs icynene
isolation des murs intérieurs laine de verre

Une contre-cloison et l'isolation murale nous ont permis d'améliorer sensiblement le confort thermique et acoustique.

pourquoi isoler les murs intérieurs du bâtiment de votre entreprise ?

  • Garantir un confort thermique optimal
  • Éviter les déperditions de chaleur par la façade
  • Combiner isolation thermique et acoustique

Les façades constituent une surface de contact importante avec l'air extérieur. C'est encore plus le cas pour les grands bâtiments, tels que les usines et les immeubles de bureaux et d'appartements, que pour les maisons. L'isolation des façades extérieures – dans le cas présent, par l'intérieur – est donc indispensable afin d'éviter que la chaleur ne s'échappe (ou n'entre, en été) par ces dernières. Vous profiterez ainsi d'un confort thermique optimal tout en réduisant votre facture d'énergie.

L'isolation des murs intérieurs des projets de grande envergure est la solution adoptée lorsqu'il n'est pas possible, d'un point de vue technique ou pratique, d'isoler la façade ou les murs creux : par exemple en l'absence de mur creux, dans le cas où la couche supplémentaire d'isolation en façade compromettrait l'alignement ou encore si vous devez garder la façade existante intacte. Quoi qu'il en soit, l'isolation des murs intérieurs est une solution principalement réservée aux rénovations.

isolation des murs intérieurs entreprise

Une contre-cloison et l'isolation murale nous ont permis d'améliorer sensiblement le confort thermique et acoustique.

comment isoler des murs intérieurs ?

contre-cloison sur la face intérieure de la façade extérieure

Pour isoler un mur intérieur existant, nous plaçons généralement contre ou devant ce mur une nouvelle structure que nous comblons, par exemple, avec des panneaux isolants (PUR-PIR, laine de verre, laine de roche, laine de bois, XPS, verre cellulaire), de l'isolation par insufflation (flocons de laine de verre) ou de la mousse isolante projetée (Icynene). Cette isolation est ensuite recouverte d'un pare-vapeur, d'une cloison technique et de la finition.

isolation collée avec enduit de finition

Installer une contre-cloison n'est pas toujours nécessaire : vous pouvez aussi tout à fait coller les panneaux d'isolation sur la face intérieure de la façade et les enduire de plâtre. Il existe même des applications prêtes à l'emploi composées d'un panneau isolant en PIR, d'une couche pare-vapeur et d'une plaque de plâtre en couche de finition. Il vous suffit de coller ces panneaux contre le mur existant, de colmater les joints et le tour est joué !

panneaux d'isolation respirants sans pare-vapeur

Les panneaux isolants en béton cellulaire et en laine de bois sont perméables à la vapeur tout en régulant l'hygrométrie. Un pare-vapeur est dès lors superflu. Ces « systèmes capillaires actifs » constituent la solution idéale pour isoler des façades existantes de l'intérieur.

isolation dans l'ossature bois

La structure des maisons à ossature bois se prête à merveille à l'isolation des murs intérieurs : soit en insufflant de la cellulose, des fibres de bois ou des flocons de laine de verre, soit en projetant de la mousse Icynene entre les montants en bois de l'ossature.

contre-cloison acoustique

Une contre-cloison dotée d'une isolation thermique et construite de manière à offrir une isolation acoustique permet d'atténuer les bruits gênants provenant de l'extérieur, et ce, grâce au principe masse-ressort-masse (ou désolidarisation de la structure du bâtiment). Il est important d'utiliser les matériaux d'isolation souples et flexibles adaptés : laine de verre, laine de roche ou polylatex.

Il est également possible de doter les murs intérieurs d'une isolation acoustique uniquement, et ce, en les habillant de panneaux phonoabsorbants. Les pièces qui résonnent appartiendront ainsi au passé !

isolation des murs intérieurs icynene
isolation des murs intérieurs polylatex

comment isoler des murs intérieurs ?

contre-cloison sur la face intérieure de la façade extérieure

Pour isoler un mur intérieur existant, nous plaçons généralement contre ou devant ce mur une nouvelle structure que nous comblons, par exemple, avec des panneaux isolants en PUR-PIR, laine de verre, laine de roche, laine de bois, XPS (polystyrène extrudé) ou verre cellulaire, ou de la mousse isolante projetée (Icynene). Cette isolation est ensuite recouverte d'un pare-vapeur, d'une cloison technique et de la finition (bien que l'isolation reste parfois visible dans les bâtiments industriels).

isolation et finition en un

Installer une contre-cloison n'est pas toujours nécessaire : vous pouvez aussi tout à fait coller les panneaux d'isolation sur la face intérieure de la façade et les enduire de plâtre. Il existe même des applications prêtes à l'emploi composées d'un panneau isolant en PIR, d'une couche pare-vapeur et d'une plaque de plâtre en couche de finition. Il vous suffit de coller ces panneaux contre le mur existant, de colmater les joints et le tour est joué !

Les panneaux en fibres de bois sont la solution idéale pour parachever et isoler simultanément les murs intérieurs et les plafonds. La combinaison de l'isolation en PUR-PIR, mousse résolique, EPS (polystyrène expansé) ou laine minérale avec la couche de finition en fibres de bois donne un panneau phonoabsorbant, thermiquement isolant, esthétique et ignifuge.

panneaux d'isolation respirants sans pare-vapeur

Les panneaux isolants en béton cellulaire et en laine de bois sont perméables à la vapeur tout en régulant l'hygrométrie. Un pare-vapeur est dès lors superflu. Ces « systèmes capillaires actifs » constituent la solution idéale pour isoler des façades existantes de l'intérieur.

contre-cloison acoustique

Une contre-cloison dotée d'une isolation thermique et construite de manière à offrir une isolation acoustique permet d'atténuer les bruits gênants provenant de l'extérieur, et ce, grâce au principe masse-ressort-masse (ou désolidarisation de la structure du bâtiment). Il est important d'utiliser les matériaux d'isolation souples et flexibles adaptés : laine de verre, laine de roche ou polylatex.

Il est également possible de doter les murs intérieurs d'une isolation acoustique uniquement, et ce, en les habillant de panneaux phonoabsorbants. Les pièces qui résonnent appartiendront ainsi au passé !

binnenmuur isolatie polyethyleenschuim

combien coûte l'isolation des murs intérieurs ?

Le prix de l'isolation des murs intérieurs dépend du matériau isolant utilisé et de la structure du système. Vous pouvez vous baser sur les prix indicatifs ci-dessous :

  • Contre-cloison avec PUR-PIR, laine de verre ou laine de roche : 45 à 65 euros par m², pose comprise, hors TVA
  • Panneaux en PUR-PIR collés : 45 à 65 euros m²
  • Système capillaire actif avec béton cellulaire ou laine de bois : 70 à 110 euros par m²
  • Insufflation de flocons de laine de verre, de cellulose ou de fibres de bois dans une ossature bois : 20 à 30 euros par m²

Isolteam se fera un plaisir de vous aider à calculer le prix précis pour votre projet.

combien coûte l'isolation des murs intérieurs ?

Le prix de l'isolation des murs intérieurs dépend du matériau isolant utilisé et de la structure du système. Vous pouvez vous baser sur les prix indicatifs ci-dessous :

  • Contre-cloison avec PUR-PIR, laine de verre ou laine de roche : 45 à 65 euros par m², pose comprise, hors TVA
  • Panneaux en PUR-PIR collés : 45 à 65 euros m²
  • Système capillaire actif avec béton cellulaire ou laine de bois : 70 à 110 euros par m²
  • Panneaux isolants combinés bois-laine-ciment : 60 à 100 euros par m2

Isolteam se fera un plaisir de vous aider à calculer le prix précis pour votre projet.

existe-t-il des primes pour l'isolation des murs intérieurs ?

Vous faites appel à un entrepreneur agréé tel qu'Isolteam pour isoler vos murs intérieurs ? Vous aurez alors droit à une prime à l'isolation via Mijn VerbouwPremie. De cette manière, isoler reste une démarche attrayante pour les particuliers et les entreprises.

En savoir plus sur le primes

questions fréquentes sur l'isolation des murs intérieurs.

Peut-on isoler tous les murs intérieurs ?

Une inspection minutieuse de la façade s'impose avant d'isoler des murs extérieurs par l'intérieur. En effet, l'isolation des murs intérieurs ne peut en aucun cas être mouillée par une pluie battante ou de la neige fondue qui s'infiltrerait par la façade. Voilà pourquoi nous vérifions toujours en premier lieu l'état des briques et du jointoyage. La façade doit également être résistante au gel. Une fois isolée, elle restera en effet beaucoup plus froide l'hiver. Les taches d'humidité sur les murs intérieurs ou l'humidité ascensionnelle sont également à proscrire.

La façade ne semble pas remplir toutes ces conditions ? L'isolation par l'extérieur est dans ce cas la seule option possible, car les mêmes exigences se posent pour l'isolation des murs creux.

Comment garder l'isolation des murs intérieurs sèche ?

La qualité de la façade constitue une barrière essentielle contre les précipitations. Les briques et les joints doivent donc être en bon état. En traitant vos murs extérieurs contre l'infiltration d'humidité, vous aurez davantage de garanties que votre façade est sèche et étanche à l'eau. Après imprégnation, le rendement de l'isolation de vos murs intérieurs sera encore meilleur. Une isolation sèche est en effet toujours plus efficace qu'une isolation humide.

La pose correcte d'un écran pare-air et pare-vapeur est essentielle pour les mêmes raisons. L'air intérieur chaud et humide ne doit en effet pas pouvoir pénétrer dans la couche d'isolation, car l'air risquerait de se transformer en condensation au contact du mur extérieur froid.
 

Vaut-il mieux isoler les murs extérieurs par l'intérieur ou l'extérieur ?

Isoler par l'extérieur est dans tous les cas la meilleure solution :

  • Pas de ponts thermiques : vous pouvez appliquer votre isolation parfaitement et en continu
  • La paroi massive est enveloppée d'un matériau isolant, ce qui augmente la résistance thermique et permet d'exploiter de manière optimale la capacité thermique de la maçonnerie. De quoi conserver une température intérieure plus constante
  • Cette solution offre également une sécurité en matière d'étanchéité à l'air et à la vapeur

Placée à l'extérieur, l'isolation doit toutefois toujours être protégée par un revêtement de façade.

Si le mur extérieur existant présente un creux, la post-isolation de celui-ci peut constituer une solution rapide et avantageuse. Seul inconvénient : la couche d'isolation sera limitée à l'espace disponible dans le creux.

En isolant par l'intérieur, vous perdrez de l'espace et le risque de ponts thermiques est un peu plus élevé. C'est pour cette raison qu'on isole en général par l'intérieur uniquement si les autres options, c'est-à-dire l'isolation de la façade et des murs creux, ne sont pas possibles d'un point de vue technique ou pratique.

Que sont les systèmes capillaires actifs ?

Il est possible d'isoler un mur intérieur avec ce que l'on appelle des « matériaux isolants capillaires actifs », tels que des panneaux en béton cellulaire ou en laine de bois. Ces types d'isolant présentent une structure poreuse et sont perméables à la vapeur. Cette structure « ouverte » leur permet de « respirer ». Un pare-vapeur est alors superflu, du fait que les systèmes capillaires actifs régulent l'hygrométrie : ils peuvent stocker l'humidité et la libérer ultérieurement.

L'avantage avec les systèmes d'isolation capillaires actifs est qu'ils permettent aux murs humides de sécher par l'intérieur. Leurs performances thermiques sont en revanche un peu moins bonnes que celles des systèmes d'isolation traditionnels.

isoler vos murs : toujours une bonne idée. nous vous aidons avec plaisir.

N'hésitez pas à nous contacter sans engagement pour l'isolation de vos murs. Nous chercherons ensemble la solution la mieux adaptée à votre projet.